Sommaire

Les équipements de protection individuelle permettent la limitation des risques liés à l'utilisation de la tronçonneuse.

L'utilisation d'équipement de protection individuelle (EPI) est obligatoire ou conseillée pour toute utilisation de tronçonneuse selon que le travail est fait par un employé ou un particulier.

Le port d'équipements de protection individuelle répond au souci de garantir la sécurité et la santé des personnes amenées à effectuer des travaux à risques.

EPI : Equipement de Protection Individuelle

Dans le monde du travail les EPI doivent répondre aux textes en vigueur :

  • Directive 89/656/CEE du Conseil, du 30 novembre 1989, concernant les prescriptions minimales de sécurité et de santé pour l'utilisation par les travailleurs au travail d'équipements de protection individuelle.
  • Classement des EPI : EPI de classe 2 (risques intermédiaires, lésions graves) Ces équipements protègent contre des risques intermédiaires pouvant entraîner des provoquer des lésions irréversibles.

Les EPI de classe 2 doivent comporter obligatoirement :

  • un marquage sécurité conforme et portant le logo CE,
  • la date de commercialisation de l'équipement,
  • le nom du fabricant et le numéro du lot,
  • la déclaration de conformité,
  • l'indice de performance.
 

Les équipements de protection individuelle pour tronçonnage

Voici divers éléments de protection lors de l'utilisation d'une tronçonneuse :

  • Un vêtement de travail de type bûcheron avec pantalon anti-coupures ou pantalon de sécurité ou jambières de protection anti-coupures. Norme EN 381-5.
  • Des chaussures ou bottes de sécurité anti-coupures et évitant les écrasements et les glissades. Norme EN 345-2 S3.
  • Un casque forestier avec écran de protection faciale contre les projections. Normes EN 397 et EN 1731.
  • Des gants anti-coupures efficaces également contre les piqûres et les vibrations. Norme EN 381-7.
  • Une protection auditive antibruit. Norme EN 352-3.

Pantalon anti-coupure et jambières anti-coupure

Le pantalon, la salopette ou les jambières adaptables sont réalisés dans un tissu spécial à fibres synthétiques à haute résistance tressées en couches alternées dans des sens différents.

En cas de contact avec la chaîne de la tronçonneuse les fibres s'effilochent sans se couper et bloquent la rotation de la chaîne avant que le tissu soit entamé.

Chaussures anti-coupures

Les chaussures et bottes pour tronçonnage sont à tige montante afin de protéger la cheville, elles contiennent des fibres synthétiques à haute résistance tressées en couches alternées dans des sens différents. En cas de contact avec la chaîne de la tronçonneuse les fibres s'effilochent sans se couper et bloquent la rotation de la chaîne avant que le tissu soit entamé.

Les semelles de ces chaussures et bottes sont renforcées pour éviter d'être traversées par des échardes et possèdent des sculptures évitant les glissades sur le bois mouillé et dans la boue.

Le coup de pied et la place des orteils sont renforcés par une coquille rigide afin d'éviter les écrasements.

Casque forestier

Le casque forestier protège la tête du bûcheron et comporte une visière grillagée permettant d'arrêter les copeaux et échardes de bois projetés lors du bûcheronnage. Souvent, les casques forestiers intègrent des protections antibruit efficaces.

Gants anti-coupures

Les gants de protection possèdent une trame de fibres synthétiques à haute résistance tressées en couches alternées dans des sens différents. En cas de contact avec la chaîne de la tronçonneuse les fibres s'effilochent sans se couper et bloquent la rotation de la chaîne avant que le tissu soit entamé.

Ces gants sont également efficaces pour ne pas transmettre les vibrations de la tronçonneuse à la main du bûcheron et la garantir de toute perforation par une écharde.

Protection auditive

La protection auditive est souvent intégrée dans le casque forestier grâce à des coquilles antibruit cependant l'utilisation de bouchons d'oreilles règlementaires est possible.

Si le particulier n'est pas tenu par la réglementation, un minimum d'équipement est requis pour tout travail de débitage dont raisonnablement :

  • des gants anti-coupures ou au moins des gants en peau épaisse,
  • des lunettes de protection,
  • des protections auditives pour l'emploi d'une tronçonneuse thermique.

En cas de bûcheronnage (abattage, ébranchage, élagage) et surtout en présence de plusieurs bûcherons, l'intégralité des EPI est indispensable pour assurer la sécurité de chacun.

Ces pros peuvent vous aider